La chute des marchés financiers en août

 Les indices à fin août :

Après un mois de juin secoué par la crise de la dette Grecque, les marchés boursiers ont connu de nouveaux soubresauts très importants avec des marchés qui ont perdu en moyenne + de 10% au mois d’août.

CAC 40 : 4 652.95 points ; +8.89% depuis le 01/01/15

CAC PME : 1 240.01 points ; +3.91% depuis le 01/01/15

Eurostoxx50 : 3 269.63 points ; +3.92% depuis le 01/01/15

Nikkei : 18 890.48 points ; +8.25% depuis le 01/01/15

Dow Jones : 16 528.03points ; -7.27% depuis le 01/01/15

Nasdaq : 4 776.51points ;  +0.85% depuis le 01/01/15

Russie : -21% depuis le 01/01/2015

Grèce : – 8% depuis le 01/01/2015

Hong Kong : -10.86% depuis le 01/01/2015

Taiwan : – 10% depuis le 01/0/2015

EUR/USD : 1,1240

Or : 1 134.60$

Pétrole BRENT : 49.14$

EURIBOR 1 an : 0,161

OAT 10 ans : 1.14%

 

Cette fois-ci ce sont les craintes de ralentissement de l’économie chinoise et le dégonflement de la bulle sur les actions chinoises qui ont entrainé des ventes massives sur le marché, aidé par l’absence partielle des acteurs du marché, remplacés par des ordres de positionnement automatiques selon l’évolution du marché. Le point culminant de cette chute des marchés a été le lundi 24 août : des baisses de plus de 8% en journée et des volumes trois fois supérieurs au volume journalier quotidien. Ce black Monday a rappelé le douloureux souvenir du 19/10/1987 et a entrainé le baril sous les 40$ et la parité €/$ à 1.16.

S’il ne faut pas nier l’impact du ralentissement économique chinois, l’ampleur du mouvement a semblé excessif comme souvent en Bourse. En effet, les fondamentaux des entreprises, notamment européennes, demeurent pour l’instant solides. Par ailleurs, les USA ont révisé à la hausse la croissance au 2e trimestre (+3.70%) en raison du dynamisme de l’investissement et de la consommation des ménages.

Aujourd’hui, l’alignement des planètes du début d’année s’est quelque peu assombri et l’on assiste plutôt à un affrontement des monnaies à travers les décisions des banques centrales.

Il faut donc souhaiter désormais que la transition économique de la Chine se passe le mieux possible avec des mesures de soutien à son économie (ce qu’il a déjà commencé à faire en baissant ses taux d’intérêt) pour éloigner les risques de récession mondiale.

La chute des marchés semble stopper mais l’on devrait connaitre encore des secousses d’ici la fin de l’année.

conseiller gestion de patrimoine

Anthony BIORET

Anthony Bioret - Conseiller en gestion de patrimoine

anthony.bioret@asb-conseil.com

06.10.69.10.16

  • Conseiller en investissement financier, membre de l'ANACOFI-CIF N° E003944
  • Courtier en assurances sous le N° ORIAS : 14005498
  • Titulaire de la carte T Immobilier CPI 9101 2018 000 029 134 délivrée par la préfecture de l'Essonne.
  • Document d’Entrée en Relation